L’Art : Ledoux Claude Nicolas 17 3 6-1806 Architecte et dessinateur

> > L’Art : Ledoux Claude Nicolas 17 3 6-1806 Architecte et dessinateur ; écrit le: 2 août 2012 par La rédaction modifié le 12 novembre 2014

Ledoux est né en 1736 à Dormans, au bord de la Marne. Il reçoit à treize ans une bourse, qui lui permet d’aller étudier à Paris, et décide en 1753 de devenir architecte. Il suit les cours d’architecture à l’Ecole des arts, bénéficie de la protection de M”,e du Barry et se voit confier très tôt d importantes commandes comme l’hôtel d’Hallwil (1766), ou le pavillon de Louveciennes (1771) et les écuries de Versailles (1773) pour Mme du Barry. Dans ces dernières réalisations, il affirme un style classique, influencé par l’architecture de Palladio.

A partir de 1764. Ledoux travaille pour le Service des eaux et forêts, pour lequel il exécute, en province, de nombreux monuments utilitaires : ponts, fontaines, églises, etc. En 1771, il est nommé inspecteur des Salines royales de Franche-Comté. C’est dans ces fonctions qu’il est amené à mettre en chantier le grand œuvre de sa vie : les salines de Chaux à Arc-et-Senans. Trouvant ces salines mal conçues et peu productives, il entreprend de les réorganiser en inventant, à partir de 1774, un ensemble comprenant des ateliers, des bâtiments administratifs, des logements, dans un style nouveau d’un classicisme monumental auquel se mêle le sentiment du sublime.

Il ne cesse de concevoir de nouveaux bâtiments pour la saline (cimetière, Oikema. Maison de l’éducation), devenue sa ville idéale. En 1779, il réalise le théâtre de Besançon, en 1784-1785 le palais de justice et les prisons d’Aix-en-Provence. La disgrâce de Ledoux commence avant la Révolution avec l’édification des barrières de Paris, commandées en 1784. Composées de quarante- cinq bâtiments contrôlant et taxant

l’ accès à la capitale des marchandises. Ledoux invente pour chacun d’eux un « vocabulaire » monumental qui choque ses contemporains. Démis de ses fonctions, emprisonnées pendant la Révolution, il publie L’Architecture considérée sous le rapport de l’art, des mœurs et de la législation (1804). C’est un livre unique dans l’histoire de l’architecture : architecte des Lumières, Ledoux y défend l’ idéal humaniste de ce siècle et définit la « Cité idéale », accompagnée de dessins fantastiques, de projets d’architecture agronomique d une grande poésie et d’une grande invention. Il meurt à Paris en 1806. Dans son œuvre, Ledoux utilise l’héritage du passé, s’inspire de l’Antiquité et innove dans des compositions géométriques et grandioses qui renouvellent l’espace et annoncent le XX’ siècle .

Vidéo : L’Art : Ledoux Claude Nicolas 17 3 6-1806 Architecte et dessinateur

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : L’Art : Ledoux Claude Nicolas 17 3 6-1806 Architecte et dessinateur

← Article précédent: L’Art : Turner William 1775-1851 peintre Article suivant: L’Art : Magritte René 1898-1967 Peintre


Laisser une réponse

Votre mail ne sera pas publié

Top articles de tout le site